On en rêvait : Railay !

On en rêvait : Railay !

Nous voulions aller à Railay, une péninsule proche de Krabi-Ville, accessible uniquement par bateau car elle est isolée du continent par d’immenses falaises. Et justement, un homme nous propose de nous y amener avec son bateau pour 150bahts l’aller par adulte, c’est le prix recommandé par le routard alors on accepte. On quitte donc la rivière et la ville pour la mer et la nature. 

pub-haut

Le bateau nous dépose à Railay Bay Est environ 30 minutes après notre départ, il parait que c’est la plage « moche », ben moi je trouve qu’elle est plutôt jolie pour une plage moche : Alors oui, on ne peut pas se baigner, oui c’est de la mangrove, oui c’est assez bétonné, mais la baie a tout de même de la gueule avec ses pythons rocheux qui la surplombent et ses longtail boat amarrés.

On veut aller à Railay west, mais on rate le chemin et on se retrouve au pied du python rocheux, bon ben en route pour Phra Nang Bay alors ! On emprunte le sentier qui longe la falaise, il y a des grottes, des singes, des écureuils, il fait frais, cette petite marche avant la mer est très sympas.

Et 10 minutes plus tard : Attention les yeux, Phra Nang Beach c’est juste à tomber ! 

Alors oui, il y a un peu de monde, pas foule non plus, mais du monde, et un groupe fête un anniversaire plus que bruyamment. Mais une fois dans l’eau, on oublie tout le reste ! Jenna a fait sa première baignade à la mer là-bas, elle a adoré, l’eau, les vagues, jouer avec son père et ses cousines… La baie de Phra Nang est abritée par une immense falaise, ce qui fait qu’une partie de la plage est ombragée, vraiment parfait avec les enfants !

Il y a une drôle de grotte près de la plage, elle est remplie de phallus qui seraient des offrandes laissées par des pêcheurs et marins pour leur assurer un voyage sûr en mer. Nombreux touristes se prêtent volontiers au jeux des photos en prenant des poses plus vulgaires les unes que les autres… Oui, je ne suis pas drôle… 

Après 3 bonnes heures passées sur cette plage de rêve, les petites ont faim. On reprend le sentier pour aller déjeuner à West Railay, sauf qu’arrivés à East Railay, il est clair qu’un orage approche. En plus du ciel gris, la marée est basse, la plage est clairement moins photogénique, je comprends un peu mieux pourquoi certains la trouve moche. L’homme qui nous a conduit ici est là et nous conseille de vite trouver un restaurant où s’abriter car l’orage va être intense !

On s’arrête au restaurant du Sunrise Tropical Resort, 200 bahts en moyenne le plat, on est loin des prix de Bangkok mais le restaurant est vraiment sympas et les plats sont très bons. 10 minutes après qu’on ait pris place, l’orage éclate, des trombes d’eau s’abattent sur Railay pendant 2 heures. 

L’averse ralentit un peu mais ne cesse pas. Le chauffeur du bateau nous dit que cela ne passera pas et que nous devons y aller. Jenna goûte, je lui demande s’il peut patienter 5 minutes : C’est OK, il fait embarquer les autres passagers, on n’a qu’à les rejoindre. Tant pis pour Railay West… Le bateau est loin, mais la poussette n’a aucune difficulté à rouler dans le sable : J’en suis trop contente ! 

pub-haut

Par contre une fois au bateau, il reste plus que des places non abritées, aucune personne présente n’a proposé de laisser sa place aux filles, ni de les prendre avec eux : 3 gamines de 5 ans, 3 ans et demi et 9 mois sur un bateau sous la pluie alors que des adultes sont abrités c’est vraiment moche. Ma fille fera le trajet dans sa poussette sous l’habillage pluie et mes nièces sous des serviettes éponges. Au bout de 20 minutes, la pluie s’intensifie à nouveau. On arrive à la jeté plus mouillés que si nous nous étions baignés habillés, seule Jenna est parfaitement sèche dans sa poussette, heureusement l’hôtel se trouve à moins de 100m !

action-on-7hellocoton-7