Mes séries historiques préférées

Mes séries historiques préférées

pub-haut

Lors de mon billet consacré à mes séries terminées favorites de tous les temps, je vous ai parlé des Tudors. Cela a été la première série historique que j’ai suivi et j’ai vraiment adoré. Suite à cette révélation (à savoir, les séries historiques, c’est trop génial), j’ai fait une sorte d’obsession et j’ai regardé un nombre incalculable de séries plus ou moins historiques sur Netflix. Certaines à propos de protagonistes ayant réellement existé, d’autres se plaçant dans une époque, évoquant certains faits réels, mais dont les protagonistes sont imaginaires ! J’ai essayé de vous faire une sélection des séries historiques que j’ai préférées, parce que si je vous veux vous parler de toutes, il faudrait que j’y consacre au moins deux billets !!!

The White Queen

Les Tudors retraçait la vie d’Henry VIII d’Angleterre, tout du moins à partir des prémices qui conduiront l’Angleterre à devenir protestante. White Queen, retrace la vie de sa grand-mère, Elizabeth Woodville qui épousa Edward IV. Nous sommes au cœur de la guerre des 2 roses, après que les York aient pris le trône de façon plus ou moins légitime aux Lancaster (Henri VI était fou, mais bon, c’est pas des manières !). Au niveau historique, en dehors de la partie ésotérique, on va dire que c’est plutôt fidèle. Faut dire qu’il n’y avait pas bien besoin de trop broder la réalité, la famille était assez cinglée pour fournir son lot de trahisons, coups de poignard dans le dos etc. D’ailleurs, saviez-vous que Game Of Trone avait été en partie inspiré de cette période de l’histoire anglaise ? Question décors et costumes, clairement, on voit que la série n’a pas bénéficié du même budget que les Tudors, c’est un peu dommage. Le jeu des acteurs n’est pas toujours parfait, c’est bien plus fleur bleue que les Tudors, mais j’ai bien aimé cette série. Elle ne dure qu’une seule saison et est disponible sur Netflix..

Outlander

Écosse, 1945, alors qu’elle est en seconde lune de miel avec son mari, Claire, une jeune infirmière de 27 ans, se retrouve projetée 202 ans dans le passé, aux prémices du soulèvement Jacobite de 1745. Recueillie par le clan MacKenzie, elle devra se méfier des dangers qui planent sur elle, et cherchera à tout prix, à rentrer dans son époque ! J’ai adoré cette série, tant et si bien que j’ai lu les 7 premiers tomes de la saga (vivement le 8 d’ailleurs !!!). La saison 2 est un peu moins bonne que la première (mais le tome 2 aussi), mais cela ne gâche pas mon plaisir ! Les acteurs sont excellents, Tobias Menzies est parfaitement détestable dans son rôle de Black Jack Randall, quand à Sam Heughan, ben c’est difficile de ne pas le trouver au contraire adorable ! Par contre, les scènes de sexe sont très explicites (dès le pilote, on évite de se mettre devant si les enfants sont debout !), et les deux derniers épisodes de la saison 1 sont très durs à cause des scènes de tortures.

Poldark

J’avais regardé le premier épisode de cette série dans l’avion lors de notre voyage en Malaisie. Le problème, c’est qu’il n’était pas sous-titré et j’ai eu un peu de mal à saisir toutes les subtilités. Mais le sujet m’avait intéressée, donc j’ai été ravie de la retrouver sur Netflix au mois de Juillet. De retour de la guerre de sécession, Ross Poldark rentre chez lui et découvre que sa bien-aimée est sur le point d’épouser son cousin, que son père est mort et ne lui a laissé qu’un maigre héritage ! Plutôt que de tout lâcher, ce que tout le monde attend de lui, il va se lancer le défi de tout reconstruire, alors que le contexte économique est clairement défavorable. Cette série aborde le contraste entre l’ascension de la nouvelle bourgeoisie et le déclin des familles issues de la noblesse qui marqua cette époque. Elle aborde également le quotidien des mineurs, avec un héros clairement à contre courant pour l’époque. Et puis, il y a de l’amour aussi. Bref, vivement la saison 2 !

Mr. Selfridge

Londres, 1909, un riche commerçant américain décide d’ouvrir un grand magasin sur Oxford Street. Nous le suivons, ainsi que sa famille et ses employés, au fil des années. Ses idées révolutionneront le monde du commerce. Cette série est une biographie, romancée, de l’homme d’affaire Henry Gordon Selfridge. J’aime beaucoup cette série et ses personnages, et j’ai vraiment hâte de les retrouver pour la saison 3. Mr. Selfridge est souvent comparée à Paradise. Personnellement, en dehors du fait que l’action de ces deux séries se déroulent dans un grand magasin, je trouve qu’elles n’ont pas grand chose de comparable. J’ai, pour ma part, vraiment préféré Mr. Selfridge. Et puis, c’est l’occasion de revoir Gregory Fitoussi (souviens-toi, Benjamin, le chéri de Laure, dans sous le soleil), qui est bizarrement plus convaincant dans la langue de Shakespeare !

Downtown Abbey

La série débute en 1912 et retrace la vie de la famille Crawley et de leurs domestiques. Le décès de Patrick, cousin et fiancé de Mary Crawley, met l’avenir de la famille en danger. En effet, seul un homme peut hériter du titre de Lord et les biens d’un lord sont rattachés à son titre. C’est pourquoi, lorsque Lord Graham décédera, sa famille se retrouvera ruinée, le titre et les biens transmis à un lointain cousin, Mattew Crawley, avocat. La série est complétement fictive, mais relate des événements réels comme la guerre 14-18, ou le combat des femmes pour obtenir le droit de vote. Cette série n’est pas toujours très rythmée, mais je l’aime beaucoup. Les décors sont somptueux, les costumes encore plus, les acteurs sont excellents (Maggie Smith est formidable !). J’adore leurs joutes verbales, les sœurs Crawley peuvent être vraiment ignobles entre elles, et Violet et Isobel sont vraiment drôles avec leurs taquineries. Bref si vous ne la connaissez pas encore, n’hésitez pas à la visionner, elle est excellente. Pour ma part, j’attends de voir la saison 6 avec impatience !

Call the midwife

Jenny Lee, une sage-femme nous relate ses mémoires alors qu’elle était jeune diplômée. Elle décrocha dans les années 50 un poste de sage-femme dans un quartier très populaire de londres : Poplar. Ses collègues sages-femmes civiles et religieuses, et elle sont confrontées à une réalité difficile. Elles œuvrent pour mettre au monde les enfants dans les meilleures conditions possibles. J’aime bien cette série, voir ces enfants qui naissent, la médecine de l’époque, les mœurs de l’époque, le progrès, les erreurs etc. Finalement, tout cela n’est pas si vieux, à peine 60 ans au début de la série et pourtant, tout est tellement différent. Une gros changement intervient à la fin de la saison 3, j’avais très peur pour la suite de la série, mais la saison 4 est pas mal du tout.

Voilà pour mes séries historiques favorites ! Je ne vous reparle pas des Tudors, puisque je l’avais déjà fait, mais cette série est vraiment géniale. Et vous, aimez-vous les séries historiques ? Connaissez-vous mes séries historiques préférées ? Quelles sont les vôtres ?

pub-haut

(Visited 211 times, 1 visits today) Call the MidwifeDownton AbbeyMr SelfridgeoutlanderPoldarkTudorsWhite Queen