Quand il n’y a pas de confiance

Quand il n’y a pas de confiance

Je vous ai parlé de ma radiation (pas franchement justifiée) du Pole emploi, mais en ce moment c’est un autre sujet qui perturbe mes nuits (la semaine dernière a été particulièrement pourrie…). Parce que l’argent, c’est une chose, Dieu merci, l’homme et moi sommes suffisamment prévoyants pour que même si je n’obtenais pas gain de cause, nous pourrions nous en sortir en se serrant un peu la ceinture, donc à moins que nous ne cassions les 2 voitures en même temps, on y arrivera.

pub-haut

En revanche, Lily J a une nouvelle nounou depuis début septembre et j’ai quelques inquiétudes à son sujet…

Pas de suspicion de maltraitance, mais plutôt de négligence… Rien de très grave, mais des petites qui mises bout à bout commencent à me ronger.

Dès l’entretien, il y a un je ne sais quoi qui n’est pas passé avec cette nounou, elle semblait très bien, remplissait tous mes critères et pourtant, je ne me voyais pas lui confier ma fille. J’ai cherché une autre nounou en vain, les autres, ne convenaient pas. Donc je l’ai choisie elle, un peu par défaut, pas vraiment par choix. Elle a en revanche fait une très bonne impression à l’homme alors qu’il est plus flippé que moi, ça m’a rassurée.

Les premiers jours de garde se sont bien passés, mais quelques détails ont commencé à me titiller : Alors que sa maison est toujours nickel, il m’arrive de récupérer Lily J a 17:30 avec du biscuit autour de la bouche ou le visage couvert de feutre, alors qu’ils sont au parc depuis plus de deux heures. Je ne suis pas ravie, mais je me tais.

Et puis, je réalise que lorsque je vais la récupérer, Lily J est souvent seule, les autres enfants sont au lit, Lily J fait une activité qui semble toujours juste commencée : 2 traits sur une feuille blanche (les dessins de Lily J il y a 6 mois ça ressemblait à ça on avait déjà passé le cap des 2 traits depuis longtemps, faudra que je refasse un billet sur ses dessins, ils sont super chouettes), une pâte à modeler divisée en deux, et pas un jouet de sorti au milieu du salon. Elle me dit qu’ils sont rentrés de la promenade 15 minutes plus tôt, bon je me tais… Depuis la semaine dernière, j’ai droit tous les soirs à « votre fille est difficile, elle ne fait que courir de partout, elle est très têtue, fait des caprices et n’écoute pas les consignes ». C’est pas faux… Lily J est hyper bouge bouge et il ne faut jamais la quitter des yeux parce qu’elle se fait vite la malle. Elle est vraiment très têtue effectivement, je l’avais prévenue de tout cela avant qu’elle ne la garde. En revanche, elle n’est pas plus capricieuse qu’un autre enfant de 2 ans. Un soir, elle me dira même que ces copines nounous sont d’accord sur le fait qu’elle est très difficile… Très difficile, ça commence à me sembler étrange, son ancienne nounou n’a jamais eu la moindre difficulté avec Lily J (je me suis d’ailleurs permise de la contacter pour en parler avec elle, elle m’a certifié que ma fille avait du caractère mais n’était pas du tout difficile). Le lendemain, elle me dit qu’alors qu’elle l’avait laissée jouer dans la cour de récréation de l’école à sa fille, elle est partie et elle l’a retrouvée derrière l’école… Mais mon Dieu, comment as t-elle eu le temps d’aller jusque derrière l’école ?!

Le lendemain, je suis à l’avance, en arrivant en voiture, je vois Lily J dans la poussette double sur le trottoir face à la route à côté d’un feu rouge, la nounou est derrière elle en train de papoter avec sa copine. Lily J me fait des grands signes et je vois ses petites lèvres bouger, je m’arrête presque devant elle pour lui faire coucou, la nounou ne réagit pas. Je gare ma voiture, et m’avance, la nounou papote toujours :

– « Bonjour nounou ! »

– « Ah bonjour Yeude, je ne vous avais pas vue arriver ! »

– « Pourtant Lily J m’a fait coucou et m’a appelée quand je suis passée en voiture »

– « Oh vous êtes sûre, je l’aurais vue quand même ! »

– « Oui, je suis sûre, d’ailleurs j’ai ralenti devant elle pour lui envoyer un bisou »

– « Ah mais vous êtes en voiture ? »
J’ai été en congé parental et je suis au chômage depuis Avril, les assistantes maternelles au parc, je les ai vues faire, certaines se posent entre elles et papotent sans trop se préoccuper de ce que font les enfants dont elles doivent s’occuper, il semble que celle de Lily J soit de celles-ci… Je prends sur moi, encore…

Le jour d’après, je suis encore en avance, et je ne sonne pas à l’interphone car quelqu’un sort de l’immeuble au moment où j’arrive. Quand la nounou m’ouvre la porte, ma fille est assise au milieu de jouets pour bébés et hurle comme jamais je ne l’ai entendue hurler, elle se roule carrément par terre ! « Elle a été pénible aujourd’hui et ne veut jouer à rien ! » (En même temps, elle a passé l’âge des hochets…) Je suis déjà bien remontée à cause de ma radiation, je ne préfère me taire et rentrer chez moi, sinon elle va se prendre dans la tronche tout ce que je contiens depuis des jours et ma frustration contre Pole Emploi ! En rentrant, je réalise qu’elle est griffée de partout : Visage, épaule… Des griffes d’enfants, rien de grave, mais j’aurais aimé qu’elle m’informe. Elle a aussi un érythème très développé, là aussi, j’aurais voulu qu’elle m’informe… L’homme qui a toujours pensé que je m’affolais pour rien commence à s’inquiéter lui aussi…

L’homme lui a demandé vendredi de faire plus attention, elle se défend en disant que ce sont des enfants et que la notre est particulièrement difficile, elle insinue qu’elle se serait griffée elle-même… L’érythème serait du à une selle qu’elle aurait faite pendant son sommeil, là dessus admettons. 

Que des gosses se chamaillent entre eux, c’est normal, je veux juste le savoir, la retrouver pleine de griffures et ne pas avoir d’explications, c’est pas rassurant. Par contre, j’attends qu’elle n’ai plus d’érythème (d’autant plus qu’elle ne craint absolument pas), et surtout, j’en ai marre d’entendre qu’elle est difficile, c’est son travail de la gérer ! 

Lily J parle peu, un oui peut vouloir dire non et vice versa, de plus les enfants de 2 ans ont une vision du temps différente de la notre, elle m’a par exemple dit qu’elle était allée au parc un jour où il a plu toute la journée. Difficile de savoir ce qui se passe. Par ailleurs, Lily J semble l’apprécier, lui fait des câlins et nous dit qu’elle est gentille, donc du côté de ma fille pas de raison de s’inquiéter (en dehors de ses troubles du sommeil, mais je pense que c’est du à ses molaires, elle ne s’est pas réveillée les nuits où je lui ai donné du Chamomilla)

pub-haut

S’il n’y a pas d’amélioration la semaine prochaine, on lui demandera un entretien. J’espère que nous n’aurons pas besoin d’aller jusqu’à un licenciement, j’espère qu’elle a juste besoin de prendre ses marques, elle n’a eu que des tous petites en charge jusqu’à maintenant, j’espère ne pas regretter de ne pas agir tout de suite alors qu’actuellement je n’ai pas confiance en elle. Je ne vous raconte pas l’angoisse de lui laisser mon enfant, ma chaire, mon amour, ma toute petite, je n’en dors plus la nuit… Si vous avez des conseils, je suis toute ouïe.

action-on-63hellocoton-63