Moi, je me trouve belle !

Moi, je me trouve belle !

– Tu sais qu’elle est incapable de sortir chez elle sans maquillage, c’est triste quand même d’avoir une si petite estime de soi. – Regarde-moi l’autre avec sa robe longue, on dirait une bonne sœur ! – Toujours perchée sur des talons de 12cm celle-là, qu’est ce qu’elle ne ferait pas pour qu’on la remarque ?! – Un col Claudine, une jupe patineuse et des ballerines… Elle a cru qu’elle était au CP ?! – Alors elle, avec ses tatouages, ça fait vraiment mauvais genre, je suis sûre qu’elle se drogue. – La pauvre, elle est voilée, c’est son mari qui doit la forcer – Elle a trop grossi ! Je suis sûre qu’elle passe son temps à bouffer des chips sur son canapé ! – C’est quoi ce sac qu’elle porte ? On dirait qu’elle a chouré celui de sa fille ! – On est France là, faut arrêter de porter des habits traditionnels, c’est pas mardi gras ! – Franchement, ne pas colorer ses cheveux blancs à son âge ça craint, elle paraît 10 ans de plus. – S’habiller en jogging quand on ne fait pas de sport, c’est qu’on est vraiment au plus bas de l’estime de soi ! – On dirait un squelette, c’est trop laid ! – Elle ne se maquille jamais, c’est pas possible d’être aussi négligée ! – Les lunettes ne lui vont vraiment pas, faut qu’elle passe aux lentilles ! – C’est des faux ses nichons, elle est vraiment trop superficielle ! – Elle s’habille comme un homme, elle doit être lesbienne ! – Faut qu’elle arrête les décolorations, ses cheveux ont la couleur du pipi ! – Non mais c’est quoi ce piercing entre ses deux narines ? On dirait une vache ! – Bwahh, c’est dégueulasse les dreadlocks, elle doit ne jamais se doucher ! – Change de trottoir, à tous les coups c’est une terroriste celle-là sous son niqab – Aie, aie, aie ! Mate-moi cette jupe, plus court c’est une ceinture, c’est un appel au viol ça ! Vous me trouvez horrible, et vous avez bien raison, j’y suis pas allée de main morte et c’est parfaitement assumé… Et je suis sûre que vous vous êtes reconnue une fois, peut-être même deux, dans ces descriptions. Elles ont toutes un point commun, ce sont des femmes. Des femmes qui sont critiquées, raillées et même accusées, parce qu’elle ont choisi de disposer de leur corps comme elles le souhaitent. Elles s’embellissent avec les codes des modes auxquelles elles adhèrent. On peut ne pas aimer, ne pas trouver cela joli esthétiquement, mais pourquoi juger ? Il n’y a pas une définition de la féminité mais tout un tas. L’important est d’avoir le choix, et de le prendre en son âme et conscience : Le choix de montrer ses jambes sans être traitée de trainée, le droit de se voiler la tête, sans qu’on pense qu’on s’est voilé le cerveau au passage, le choix d’être tatouée ou percée sans être marginalisée. Ce qui importe n’est pas que notre jupe ait la bonne taille, celle qui conviendra au plus grand monde, ce qui importe, c’est de porter la jupe (ou pas d’ailleurs, si vous préférez les pantalons !) qui aura LA bonne taille : celle dans laquelle on se sent bien. Se plaire, à soi ! Le féminisme c’est ça, choisir et disposer de son corps comme on l’entend. Être féministe, c’est aussi ne pas penser qu’une femme est un objet sexuel, parce qu’elle est court vêtue, ou encore qu’elle est une esclave parce qu’elle est voilée. Comment peut-on se prétendre féministe quand on place aussi peu de confiance dans le libre arbitre et la capacité de réflexion des femmes ?! Ce n’est pas parce qu’on ne comprend pas certains choix, que ce choix là est mauvais. Il est mauvais pour nous, mais pas forcément pour d’autres. Sur ce, mon tee-shirt la petite sirène et moi, on vous quitte, et si quelqu’un pense qu’à 32 ans, il faut arrêter de porter des tee-shirt de princesse : Tant pis ! Moi, je me trouve belle comme ça ! (Visited 56 times, 1 visits today)

pub-haut

pub-haut

Maman au foyer trentenaire d’une petite Lily J née en Août 2012. Ici, on adore voyager en famille ! Sinon, je parle aussi de nos sorties, de mes lectures et les lectures de Lily J, de mon côté sérievore, de mode enfantine. Je réalise quelques petits DIY et crochète un petit peu.