Porter un enfant de 3 ans

Porter un enfant de 3 ans

J’ai plus ou moins porté Lily J depuis qu’elle est toute petite. Plutôt moins toutefois, je dois avouer que j’ai une préférence pour la poussette qui me permettait d’y accrocher mon sac à langer pesant le poids d’un âne mort (symptomatique de la primipare il paraît !). Cette préférence ne m’a jamais empêchée de porter Lily J en écharpe pour aller faire une petite course, pour moi pousser et porter ont tous deux leur avantages, en général, je choisissais celui qui me semblait le mieux adapté sur le moment.

Lily J est une bonne marcheuse, elle aime vraiment cela et assez vite, je me suis retrouvée à pousser une poussette vide la plupart du temps, avec une enfant surexcitée à tenir par la main, bref, c’était pénible ! L’écharpe ne m’aidait pas bien plus, le temps que je fasse le nouage, soit Lily J se faisait la malle, soit je parvenais à la maintenir et c’est l’écharpe qui finissait par terre… Fatiguée de devoir lessiver cette écharpe tous les deux jours, j’ai finalement décidé d’acheter un porte bébé ergonomique, Lily J allait fêter ses 2 ans quelques jours plus tard !

Je ne ne vous raconte pas l’incompréhension à laquelle j’ai du faire face, pourquoi acheter un porte-bébé quand votre enfant est en âge de marcher ?

C’est n’importe quoi ! Les porte-bébé, c’est pour les bébés, comme son nom l’indique !

Heureusement, je ne suis pas trop susceptible ! Il est certain qu’acheter un porte-bébé à un enfant de 2 ans, c’est un peu crétin (parce qu’il aurait pu servir 2 années de plus si je l’avais acheté à la naissance), mais ce n’est pas inutile pour autant ! Aujourd’hui, Lily J approche les 4 ans et on utilise toujours le porte-bébé, ou plutôt le « sac-à-dos » comme on l’appelle, parce qu’elle n’est plus un bébé. On l’utilise bien plus occasionnellement, mais il nous dépanne régulièrement !

Quand porter un enfant de 3 ans ?

Généralement, je le prends dans 2 cas : Quand on part promener sur plusieurs kilomètres, ainsi si elle fatigue, elle continue sur le dos (ce que nous avions fait à Cadaquès en Août dernier) et lorsque je sais qu’il y aura de la foule et que je suis seule (sinon quand on est deux je prends la poussette comme lors de notre dernier séjour à Disneyland en Novembre dernier). L’Ergobaby nous accompagne depuis en voyage et nous facilite grandement la vie ! Mais je suis loin de le sortir systématiquement, je préfère qu’elle marche sur les petits trajets !

C’est pas trop difficile de porter un enfant de 3 ans ?

Sincèrement, au bout d’une heure, ça commence un peu à tirer dans le dos… Mais nous avons la chance qui Lily J ne soit pas très lourde, elle pèse à peine 15kg pour 1m05, c’est à peu près le poids de mon sac à dos quand nous partons en voyage et personne ne s’est jamais inquiété de savoir si il était trop lourd pour moi !

Et elle accepte de monter la dedans ?

Oui, et elle aime bien le pire ! Alors c’est sûr que si elle a envie de courir, elle protestera un peu, mais globalement elle ne fait pas d’histoire pour y aller, au contraire, elle aime bien être sur mon dos. Elle me parle tout doucement dans l’oreille, fait coucou aux passants avant d’aller se cacher !!!

Je sais que nous vivons nos derniers moments de portage, Lily J en a moins besoin et mon dos commence à fatiguer. Je pense le donner cet été à ma belle-sœur et son bébé presque tout neuf, j’espère qu’ils en profiteront bien. Je trouve dommage que de nombreuses personnes aient un avis préconçu sur le portage, surtout quand le bébé a grandi. A titre personnel, le portage m’a grandement facilité certaines situations, qui sans porte-bébé se seraient achevées sur une crise de larmes et/ou une crise de tétanie à force de porter un enfant de 3 ans dans les bras (ce qui par contre, ne choque personne) ! C’est dommage de s’arrêter à une question de rhétorique, le porte-bébé, ce n’est pas que pour les bébés, et porter un enfant de 3 ans, c’est vraiment chouette et pratique !

Retrouvons-nous sur :

Facebook . Twitter . Instagram – Pinterest

(Visited 1 576 times, 1 visits today) ErgobabyPortageporte-bébé physiologique