Mes séries britanniques préférées

Mes séries britanniques préférées

Comme beaucoup, j’ai découvert l’univers des séries grâce aux séries américaines qui ont bercé mon enfance, mon adolescence et le début de ma vie d’adulte. Mais depuis fin 2014, nous avons Netflix et j’ai découvert une multitudes de séries originaires d’autres régions du globe. Je vous avais déjà parlé des séries espagnoles, qui sont peu nombreuses mais très prometteuses. Mais la vraie révélation fut les séries britanniques, qui sont vraiment excellentes et que je vous invite à découvrir !

pub-haut

Je vais d’abord revenir brièvement sur quelques séries britanniques dont je vous avais déjà parlé par le passé.

Découvrez aussi :

  • Mes séries historiques favorites
  • Mes séries Dystopiques préférées

Les séries britanniques dont je vous avais parlé dans mes billets passés

Downtown Abbey

Série britannique emblématique, cette série est une vraie pépite. Elle retrace sur une quinzaine d’années, de la belle époque aux années folles, les aventures de la famille aristocratique Crawley et de leurs domestiques. Décors, costumes, dialogues, casting, tout est absolument somptueux. Une suite au cinéma est en préparation et j’ai vraiment hâte de retrouver la famille Crawley.

Call the midwife

Jenny Lee, une sage-femme nous relate ses mémoires alors qu’elle était jeune diplômée. dans les années 50, elle décrocha un poste de sage-femme dans un quartier très populaire de londres : Poplar. Ses collègues sages-femmes civiles et religieuses, et elle sont confrontées à une réalité difficile. J’aime beaucoup cette série.

Poldark

Je vous avais parlé de Poldark alors qu’il n’y avait alors qu’une seule saison. Depuis, nous en sommes à la saison 4 et je maintiens mon amour pour cette série. Ross Poldark est un homme de bonne famille qui reviens de la guerre d’indépendance des états-unis. Il apprend alors que son père est mort, qu’il est ruiné et que son cousin a épousé la femme qu’il aimait. Dès lors, et contre toute attente, il décide de relancer les mines abandonnées de son père. La série cartonne outre-atlantique, et je suis également accro ! La série devrait s’achever cette année par la saison 5, je suis un peu déçue parce qu’il restera encore au moins 3 romans à adapter.

Black Mirroir

Cette série est aussi un grand classique, mais dans un tout autre registre ! Cette série dystopique est sans nul doute la série la plus déprimante au monde. Et pourtant, elle est vraiment formidable. Chaque épisode est indépendant ( âmes sensibles, ne regardez pas le premier épisode de la saison 1, il est horriblement dérangeant !).

J’en profite pour vous glisser un petit mot sur Bandersnatch, l’épisode interactif de Netflix sorti il y a quelques jours. On se retrouve face à une série de choix et en fonction de la réponse choisie, l’histoire évolue de différentes façons. Il existe une quinzaines de fins différentes. L’homme et moi devons être particulièrement tordus, parce que l’épisode a eu du mal à s’adapter à nos choix, ce qui nous a forcé à multiplier les allers/retours. Ce qui en définitive était assez lassant, parce que l’histoire n’avait aucun sens !!! Je ne vais pas mentir, ce n’est pas l’épisode du siècle, mais le concept est tellement original qu’on lui pardonne ! Et puis, c’est la première fois que je me suis pris une vraie crise de rire devant Black Mirroir malgré le côté pesant de l’épisode.

Mais, il y a également d’autres séries britanniques dont je ne vous avais pas parlé et qui sont vraiment excellentes.

Les séries britanniques dont je n’ai pas encore parlé, mais que je vous conseille !!!

The Fall

Il y a bien longtemps, je vous avais dit que j’avais aimé la performance de Jamie Dornan dans la série Once Upon A Time. Et vous aviez été une ou deux à me répondre, que je devrais regarder The Fall. Que vous dire si ce n’est merci ?!

Paul Spector est un tueur en série. Après les avoir traquées, il tue lentement des femmes brunes, jolies et indépendantes. L’enquête tourne en rond, c’est pourquoi la PSNI fait appel à Stella Gibson. Plus l’affaire avance, plus un lien étrange se lie entre le Paul et Stella.

J’ai adoré cette série ! Gillian Anderson et Jamie Dornan sont vraiment excellents. Ils ne se croisent que rarement, pourtant l’alchimie est parfaite entre les 2 protagonistes. Pour revenir à Jamie Dornan, il réussit à rendre son personnage qui est un vrai malade, très attachant. Un peu à l’image de Stella, j’ai été fascinée par le personnage de Paul, perdue être l’horreur de ses crimes et son aura. La saison 3 est un peu particulière, beaucoup ne l’ont pas aimée. Mais pour ma part, j’ai aimé cette série dans son intégralité et je vous la recommande vivement.

Doctor Foster

Gemma est médecin, elle est mariée et mère d’un adolescent. Sa vie semble bien rangée et parfaite. Pourtant, elle réalise que son mari la trompe avec une jeune femme. Dès lors, elle va devoir choisir entre sauver son mariage ou se venger. Quand j’ai visionné le premier épisode, je n’ai pas été du tout emballée. On nous dépeint la vie d’une femme banale, dans une petite ville banale, qui vit un drame malheureusement banal. Mais dans les dernières minutes de l’épisode, l’histoire nous surprend et la série devient de plus en plus addictive. J’ai commencé cette série sans grand enthousiasme, j’ai terminé la saison 1 presque envoûtée !!! La banalité peut décidément être peu commune ! La saison 2 est pas mal aussi, sans être toutefois à la hauteur de la première.

The End Of The F***ing World

Un soir, j’ai lancé The End Of The F***ing World, quelques heures plus tard, je l’avais terminée !!! Alex est un adolescent perturbé persuadé qu’il est un psychopathe. Il décide de ne plus se limiter à tuer des animaux et pour cela séduit Alyssa, une adolescente rebelle, dans le but de la tuer. Sauf que son plan échoue et notre duo explosif se lance dans un road trip où ils vivront de nombreuses péripéties. Drôle, tragique, touchante, inclassable, cette série nous fait passer par toutes les palettes d’émotions. Elle est superbement interprétée par un duo de jeunes acteurs qui fonctionne à merveille. Les personnages secondaires sont également très intéressants. Cette série est l’une des meilleures que j’ai découvertes en 2018.

Sex Education

Petite dernière des séries Netflix britanniques, Sex Education aborde le quotidien et les problèmes, souvent d’ordre sexuels, d’adolescents. Otis est fils de sexologue et vierge, il se laisse convaincre par Maeve, une jeune fille rebelle livrée à elle-même, de monter un cabinet de thérapie sexuelle pour aider les jeunes de leur lycée. Cette série est vraiment très drôle, mais en même temps, elle aborde des sujets difficiles et délicats. Elle est vraiment très trash et directe, mais non sans une certaine finesse. On n’est pas sur une série à la American Pie. Gillian Anderson y interprète avec brio une femme libérée, thérapeute sexuelle, et mère un peu paumée. Elle voudrait venir en aide à son fils comme elle vient en aide à tout le monde, mais est très maladroite avec lui. Les 3 jeunes acteurs principaux sont vraiment formidables, il y a une vraie alchimie entre eux. Les seconds rôles sont excellents et à mourir de rire. Le seul bémol que j’aurais par rapport au casting, c’est que les acteurs ont environ 5/6 ans de plus que leurs personnages et pour certains cela se voit vraiment. Cette série est vraiment à voir.

Le journal intime d’une Call-Girl

Ce n’est pas du tout ma série préférée, mais je me devais néanmoins de vous en parler. Le journal intime d’une call-girl est la première série britannique que j’ai suivie ! Hannah est une jeune londonienne. Pour sa famille et ses amis, elle est assistante juridique, mais en réalité, elle se prostitue. Le soir venu, elle devient Belle, une escort-girl de luxe. Hannah, nous relate ses mémoires, ses aventures avec ses clients, les difficultés liées à sa double-vie etc. La série ne fait pas dans le pathos, Hannah a choisi de se prostituer et même si cela lui cause parfois quelques soucis, elle semble plutôt satisfaite de son sort. On a beaucoup reproché à la série son côté trop « glamour », j’ai souvent entendu que cette série était une hymne à la prostitution. C’est un avis que je ne partage pas du tout, la vie d’Hannah ne m’a jamais fait rêver, même pas une demi-seconde !!!

J’ai essayé de mettre ici les séries que j’avais vraiment le plus aimées ou qui ont le plus compté. J’aurais aussi pu vous parler de White Queen, Mr. Selfridge et Paradise, trois autres séries que j’ai bien aimées, mais qui ne font pas parti de mes préférées. Il y a aussi des séries britanniques que je n’ai pas aimées comme Chewing-gum (j’ai même détesté, ce qui est rare, je suis bon public), Wanderlost qui est très irrégulière et même soporifique trop souvent, ou White Princess qui n’a ni rendu justice au roman dont elle est inspirée, ni à la série dont elle est la suite… Et puis bien sûr, la mythique série de science-fiction Doctor Who, mais pour laquelle je n’ai pas été assez assidue pour vous en parler.

J’ai aussi quelques séries britanniques dans ma to-see list comme Peaky Blinders, Bodyguard ou Misfits. Et vous, quelles sont vos séries britanniques favorites ? En avez-vous d’autres à me conseiller ?

Retrouvons-nous sur :

Facebook . Twitter . Instagram – Pinterest

pub-haut

(Visited 264 times, 2 visits today)