Ma fille est mince, et alors ?

Ma fille est mince, et alors ?

Elle se détaille dans le miroir depuis quelques minutes. Je n’y fais pas attention, c’est assez habituel chez elle. A l’instar de Narcisse, ma fille a tendance a beaucoup aimer son reflet. Je n’y suis pas pour rien. Je passe mon temps à lui dire qu’elle est belle, ce n’est pas surprenant qu’elle ait développé un certain narcissisme !!! Mais cette fois-ci, elle se tourne vers moi et me demande :

pub-haut

– « Maman, c’est vrai que je suis toute maigre ? »

A partir de ses 6 mois, il y a eu une cassure dans la courbe de poids de Lily J. Elle qui était un bébé tout rond n’a plus pris un gramme pendant 5 mois. En revanche, elle continuait à grandir normalement. Depuis, elle est restée une enfant très svelte.

Comme toujours dans des cas pareils, mon docteur s’est affolé. On a revu ensemble la fréquence des repas et des tétées. Puis on a introduit les farines le soirs en plus du sein. Ensuite, nous avons mis en place un vrai repas le soir. Toutes ses actions ont étés vaines, Lily J ne prenait pas de poids.

On devait consulter un spécialiste quand le docteur rencontra mon mari. Ayant été un enfant très mince lui aussi, il conserve aujourd’hui un tour de poignet particulièrement mince. Rien à voir avec mon ossature de viking !!! Le docteur cessa toutes les démarches auprès du spécialiste : Ma fille avait hérité de la grande taille de sa maman, et du corps mince de son papa. C’est tout ! Le corps médical rassuré, je ne me suis plus jamais inquiétée pour le poids de ma fille. Mais hélas, ce n’est pas le cas de tous !

Dans l’inconscient de beaucoup, un beau bébé en bonne santé est un bébé rond ! Alors forcément, ma fille avec ses bras tous fins attirait beaucoup les regards et les réflexions

– « Oh, elle n’est pas épaisse cette petite ! »

Toujours la même rengaine, la même remarque. Oui, elle n’est pas épaisse… C’est usant, mais ce n’est pas le pire.

On se mit à surveiller ce que je lui donnais à manger. Forcément, si ma fille était si mince, c’est parce que je ne la nourrissais pas ! La mère toujours seule coupable ! Mais en plus, je suis une femme ronde, alors on s’est permis de me faire de la psychologie de comptoir : Je bride l’appétit de ma fille, parce que je ne veux pas qu’elle devienne obèse comme moi ! Alors bien évidement que je ne souhaite pas que ma fille devienne obèse (parce que je suis bien placée pour dire que ce n’est pas le mieux), mais je ne vais pas la priver de manger pour autant !!! Je ne suis pas une mère parfaite, mais faut pas déconner, je nourris ma fille !!! Rassurez-vous, tout va bien, elle mange à sa faim !

Si je refuse qu’elle mange un bonbon, on dira que je ne veux pas qu’elle grossisse ! Le fait qu’elle ait 18 mois et ne se brosse les dents qu’à l’eau, tout le monde s’en fiche ! Ma fille ne boit pas de lait, c’est parce que c’est gras ! Le fait qu’elle n’aime pas ça, On s’en fiche aussi ! Et si elle mange du tofu, c’est parce que je veux qu’elle mange healthy ! Que j’ai intégré le tofu et le seitan dans notre alimentation, justement parce qu’elle refuse de manger de la viande, ça aussi on s’en moque !

– « Elle est toute maigre, laisse-la manger ! »

Ma fille est une étrangeté. Elle raffole de salade verte, des pommes, des carottes crues, du kiwi, du maïs, du chocolat noir… Je n’ai jamais eu de mal à lui faire manger des haricots rouges, du tofu, du parmesan, du roquefort ou des brocolis. Par contre, il lui arrive de refuser de manger des frites… Elle n’aime pas trop la pizza, les bonbons et les kinders, elle déteste le soda, le fromage râpé et la viande rouge.  En dehors de la viande rouge, riche en protéines, les autres aliments sont surtout riches en mauvais gras ou sucre, alors je ne vais pas insister pour qu’elle en mange ! Mais en aucun cas, je lui interdis d’en manger !!!

Ce que pensent les gens, ça m’agaçait avant, mais je sais que je ne fais pas mal. Et puis, il leur suffit d’avoir Lily J à table pour comprendre qu’elle mange avec appétit, mais cale assez vite. Et surtout, qu’elle ne tient pas particulièrement au gras et au sucré ! J’assume, ma fille est mince. Elle mange sainement et équilibré. Je ne la prive de rien, même si j’ai certains principes. En effet, je ne trouve pas que ce soit une bonne idée de donner des gâteaux à un enfant à la sortie d’école, juste avant le repas de midi. Ce n’est pas mettre ma fille au régime, c’est juste du bon sens ! Parce que si ma fille mange un gâteau, elle ne mangera rien à midi ! Je l’ai dit, elle cale vite ! Bref, avec le temps, les réflexions sur le poids de Lily J me passaient au dessus, je n’y faisais même plus cas. Jusqu’à ce matin là, devant le miroir.

– « Maman, c’est vrai que je suis toute maigre ? »

Elle se met à avoir des complexes ! Je suis en colère… Je peux encaisser pour moi, parce que je sais que je fais bien. Mais je ne peux pas encaisser que l’on fiche des complexes à une gamine de 4 ans et demi. Et pour le coup, je me sens mauvaise mère et je culpabilise. Jamais, je n’aurais du les laisser parler de la sorte devant elle.

Oui, elle pèse seulement 16kg pour 1m12. Oui, ses bras et ses jambes sont fins. Ma fille est mince. Mais, en toute objectivité, je ne la trouve pas maigre. Et surtout, surtout, surtout, elle est bonne santé ! Foutez-nous la paix avec vos remarques !

– « Tu es fine ma chérie, mais tu n’es pas maigre… »

pub-haut

(Visited 512 times, 1 visits today)