Le dessin des tous-petits

Le dessin des tous-petits

J’étais une enfant à dessins. Je ne sais pas à quel âge ma mère m’a donné pour la première fois un feutre et une feuille de papier (les grabouillis sur la totalité des pages du livre « Comment soigner la spasmophilie semble indiquer que j’étais assez jeune). Cela a été une véritable passion, une addiction et ce pendant des années et des années (j’avais déjà un portable que je passais encore des heures à dessiner dans ma chambre d’adolescente). D’ailleurs, je rêvais de devenir architecte. Pas bien de talent dans ce domaine là non plus… A cause de mon problème d’appréciation des distances (dû à ma vue) mes dessins ont des proportions fluctuantes. Ça foutrait limite la nausée, mais je m’en moque, j’aime dessiner quand même !

pub-haut

J’ai donc assez vite initié Lily J aux arts graphiques, et ai investi dans du papier, de la peinture et une blouse chez IKEA. Depuis nous avons testé plein de supports. Elle les a tous adoptés, ma fille a attrapé mon virus du dessin !

Le dessin des tous-petits, les techniques que j’utilise avec mon bébé

A partir de 7-8 mois, nous avons fait de la peinture

A cet âge là, je ne vais pas vous mentir, cela n’a pas été la révélation, mais elle appréciait me voir faire les mélanges de couleurs et tremper ses doigts dans la peinture. Elle était fascinée de voir son doigt devenir bleu, puis voir la feuille blanche devenir bleu à son tour quand je posais son doigt dessus. Au fil des jours, elle a appris à poser son doigt seule sur la feuille (et sur son visage, et sur la table, et sur ses habits…). Cela pouvait l’occuper de 5 à 10 minutes : Une éternité à son âge ! Nous avons également tenté les cœurs en rouleau de papier toilette, elle compris le truc hyper vite. Depuis, elle a fait de grands progrès et manipule même les pinceaux (Lily J a 20 mois quand j’écris ces lignes) !!!

Edit : Depuis, on a de la peinture Giotto bébé, qui est vraiment top et très facile à retirer. Je la trouve beaucoup plus adaptée pour le dessin des tous-petits.

A partir de 9 mois, l’ardoise magique

Elle nous a été offerte par Emirates lors de notre voyage en avion pour la Thaïlande (je n’y aurais jamais pensé si tôt). Nous lui avons montré pendant le trajet, à notre grande surprise elle a tout de suite compris le truc ! Au début, elle faisait des points et des grands traits. Mais en quelques jours, elle a vraiment pris le coup et réalisé de splendides grabouillis !

A partir de 14 mois, en avant pour les feutres !

J’avais depuis très longtemps une boite de feutres pour mes nièces, un jour j’ai voulu faire essayer Lily J. La bâche était plus qu’indispensable, la chaise haute aussi pour éviter qu’elle ne se balade avec.

Au début, elle n’utilisait qu’un feutre, alors ça allait. Mais son autonomie s’améliorant elle a commencé à vouloir plusieurs couleurs. Puis elle a voulu gérer elle-même l’ouverture et la fermeture des bouchons. Elle se débrouillait bien, et voulait toujours ranger ses feutres elle-même dans le pot à crayons. Sauf qu’un jour, elle les a tous posés en l’envers et non bouchés, les bouchons dans le pot à crayons également !!! Je ne m’en suis rendue compte que le lendemain en lui donnant le pot à crayons, tous les feutres été secs bien sûr !

Comme ma fille adorait se colorier le visage, j’avais de toute façon pour projet d’acheter des feutres hypoallergéniques, plus adaptés aux tous petits. La vendeuse m’a conseillé les Giotto Bébé. Ces feutres sont des merveilles, L’un d’eux a passé un jour et demi sans bouchon sous mon meuble TV, il marche toujours aussi bien. Mais surtout il sont hyper détachables, un peu d’eau tiède et plus une trace : Joints du carrelage, tapis, canapé, peau, pyjamas velours, meuble TV, mon smartphone : Tout est parti ! Seule la housse du tipi conserve quelques stigmates, mais je n’y ai passé qu’un coup d’éponge, je ne l’ai pas encore mise à la machine.

Lily J dessine seule la plupart du temps, cela peut l’occuper jusqu’à une demi-heure. Dès qu’elle termine son dessin ( soit utiliser la totalité de la feuille Recto et Verso !!!) elle vient fièrement me le montrer et forcément je suis encore plus fière qu’elle !!!

A partir de 16 mois, on a testé l’Aquadoodle (mais on peut commencer plus tôt)

Un peu d’eau dans le stylo et on fait de jolis dessins sur le support, au passage de l’eau, le support se teintera. Une fois le dessin terminé, il faut attendre que ça sèche pour en faire un nouveau (c’est rapide). L’Aquadoodle est déal pour les mamans qui craignent les tâches. Moi j’ai les Giotto et j’aime les couleurs, donc ce n’est pas mon support favori. Surtout que ma fille tète le crayon pour boire l’eau ! Mais c’est parfait pour les vacances et déplacements en voiture, c’est pourquoi nous avions choisi l’Aquadoodle de voyage. Désolée, je n’ai pas pu faire la photo.

A partir de 17 mois, nouvelles sensations avec les autocollants

La première fois que Lily J a utilisé des autocollants, c’était la cata !!! Elle s’en était collé plein les doigts et avait abimé la plupart. Puis pour une étrange raison, elle les colla tous les uns sur les autres. Au bout de 4-5 utilisations, Lily J est au point, elle les répartit bien sur toute la feuille. Elle n’est pas encore capable de les décoller seule. Du coup je lui demande de me montrer celui qu’elle veut, je lui le décolle et lui tend en nommant ce dont il s’agit (« C’est un triangle bleu »), elle le récupère et le colle ensuite fièrement ! Une chouette activité, j’aime beaucoup !

A partir de 19 mois, les tampons !

Notre dernier essai en date et la miss aime beaucoup les tampons ! Elle n’arrive pas encore bien à mettre le tampon dans l’encreur, soit il n’y a pas d’encre sur le tampon, soit elle en a plus sur elle que sur le tampon ! Du coup on a imaginé un petit jeu, je lui propose de choisir le tampon. Elle me le donne, j’ai profite pour lui donner la couleur du tampon ainsi que l’animal représenté par le tampon ! Et quand elle utilise le tampon, je fais le cri de l’animal ! Alors quand on n’est pas dedans, ça peut sembler étrange mais nous on s’éclate !!! C’est vraiment un de ses jeux favoris, je suis obligée de planquer les tampons sinon elle les réclame toute la journée !!!

Voilà, on a fait le tour des techniques que nous utilisons à la maison pour dessiner. Je range ensuite les plus jolies œuvres de la princesse dans un classeur plastifié. Et chez vous, comment ça se passe le dessin des tous-petits ?

(Visited 1 128 times, 1 visits today) Activités pour enfantsEnfance

pub-haut

Maman au foyer trentenaire d’une petite Lily J née en Août 2012. Ici, on adore voyager en famille ! Sinon, je parle aussi de nos sorties, de mes lectures et les lectures de Lily J, de mon côté sérievore, de mode enfantine. Je réalise quelques petits DIY et crochète un petit peu.