La pire après-midi depuis longtemps #BadMother

La pire après-midi depuis longtemps #BadMother

Il suffit que j’écrive que Lily J est plus facile pour que je me prenne dans ma face, la pire après-midi depuis longtemps… Ce genre d’après-midi qui se termine dans l’agacement, de ceux où je n’ai qu’une envie une fois l’homme de retour : Prendre mes affaires et me casser pour prendre l’air !

pub-haut

Ma fille est une vraie tête de mule, elle n’écoute rien. Dès le matin, cela a mal commencé, Lily J ne voulant pas se lever alors que nous avions une sortie de prévue avec la crèche. Tant bien que mal on arrive à l’heure pile, mais la journée ne faisait que commencer. Un caprice énorme d’une dizaine de minutes parce qu’on a osé mettre son manteau sur un porte manteau (le genre de truc qu’elle ne fait JAMAIS, je n’ironise pas). Suivi d’un non je n’ai pas envie d’aller où vont les autres pendant toute la visite, m’auront bien mise sur les rotules. Mais il n’était que midi… Repas dans la lenteur… 1 heure pour avaler une dizaine de frites et une moitié de yaourt (Bim ! Bad Mother de l’équilibre alimentaire !), ma patience est bien entamée alors… Zou ! A la sieste ! Oui mais non, parce que Lily J n’a pas envie ! Mais elle a quand même fait un temps de repos de la durée de la chanson de l’étoile lumineuse Pabobo (notre deal, si elle n’est pas endormie à la fin de la chanson et qu’elle ne veut pas siester, elle a le droit de se lever). Sauf que pendant le-dit temps de repos, je réalise que mon PC tout neuf de moins de 24 heures s’est pris un virus dans sa tronche ! Mon seuil de patience est officiellement atteint et s’est donc à ce moment là que ma fille entre en scène pour son grand numéro !

– « Coucou Môman ! »

Une petite bouille souriante et pleine de malice me regarde à l’entrée du salon, je fonds ! Elle me dit qu’elle veut jouer. Je lui dis de choisir ce qu’elle veut. Elle prend les briques, les verse sur le tapis et commence à en empiler quelques unes.

– « Môman, viens faire le château ! »
– « Commence sans moi Lily J, je suis occupée, mais je te regarde ! » (traduction : J’essaie de venir à bout de ce put**n de virus et je suis à moins d’un mètre d’elle !)

Elle empile deux briques de plus et me saute dessus.

– « Môman, le château s’il te plait ! » – « Une petite minute, j’installe ça et on fait le château ! » – « Mais je veux pas le château, je veux les perles !

– « Alors range les briques et on fera des perles. »

Alors que je termine d’installer un nouvel antivirus, elle donne des coups de pieds dans les briques au sol. Et c’est ainsi que débutera un bras de fer interminable ! L’installation terminée, je lui demande si elle veut qu’on fasse le château, la réponse est non. Alors je lui demande si elle veut toujours faire des perles, la réponse est oui. Dans ce cas, pourquoi les briques jonchent toujours le sol ?

–  « Toi, range les briques ! »

Euh, non, elle doit ranger ses briques, elle-même ! Je ne suis pas d’accord avec le fait qu’elle passe son temps à vider les caisses de jouets pour ne pas y toucher. Tant qu’elles resteront au sol, on ne jouera pas aux perles, ni à rien d’autre. Alors elle est restée immobile devant moi, faisant valser une brique ou deux de temps en temps. Mais ne jouant pas avec, ni les rangeant. Elle se lève, essaie de sortir un autre jeu, je refuse, alors elle va enquiquiner Tunis, puis me fait un câlin, redemande les perles que je refuse et ainsi de suite… Pendant 2 heures !!! J’ai tout essayé, la négociation, la carotte, l’explication, l’engueulade, la punition… Rien n’y a fait, absolument rien ! Elle est resté devant moi, inflexible, sans pleurer, sans même une colère. La résistance silencieuse ! Elle m’a tenue tête jusqu’au bout, jusqu’à ce que j’atteigne mes limites… J’ai hurlé, je ne pouvais plus la voir ! Elle était allée trop loin, je l’ai mise dans son lit, non sans lui avoir dit toute ma colère.

Alors qu’elle pleurait dans son lit, j’ai rangé les briques, furieuse. Furieuse parce qu’elle n’a rien voulu entendre ! Furieuse parce que j’ai perdu mon sang froid. Furieuse parce que je n’ai pas réussi à la gérer. Furieuse parce qu’elle a gagné. J’ai attendu qu’elle cesse de pleurer, je lui ai expliqué le plus calmement possible que j’étais en colère à cause de son comportement. Puis nous avons goûté, fait des puzzles, la fin de l’après-midi a été plus reposante.

Mais je garde une boule au creux de mon ventre, je suis minée, c’est vraiment un énorme sentiment d’échec. Je ne me suis jamais sentie aussi Bad Mother et impuissante depuis qu’elle est née…

Le rendez-vous des #BadMother c’est le vendredi chez Maud.

Retrouvons-nous sur :

Facebook . Twitter . Instagram . Hellocoton . Google + (Visited 25 times, 1 visits today)

pub-haut

Maman au foyer trentenaire d’une petite Lily J née en Août 2012. Ici, on adore voyager en famille ! Sinon, je parle aussi de nos sorties, de mes lectures et les lectures de Lily J, de mon côté sérievore, de mode enfantine. Je réalise quelques petits DIY et crochète un petit peu.