La medina de Kairouan

La medina de Kairouan

La médina de Kairouan est considérée comme l’une plus belles médinas de la Tunisie (si ce n’est la plus jolie). Elle est d’ailleurs classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Cernée par des remparts de 4km de long, elle abrite un dédale de ruelles, bordées de maison blanches aux portes bleues et richement décorées. A chaque coin de rue, des mosquées aux styles différents dont certaines sont très anciennes et il n’est pas rare de trouver des chats se prélassant au soleil. Se perdre dans ce vrai labyrinthe est un vrai bonheur, j’aurais pu rester des heures à photographier ces superbes portes tant elles sont toutes plus belles les unes que les autres. Mais le créneau 12h-16h est à éviter (surtout avec les enfants), ça cogne vraiment (même si nous avons bénéficié de températures vraiment fraiches pour la saison).

pub-haut

Le souk de Kairouan

A l’opposé de la grande Mosquée de Kairouan(dont je vous reparlerai très vite), s’étend le souk coloré. Au fil des ruelles, s’alignent les échoppes plus ou moins classées par corps de métiers : Les épices, les produits de tous les jours, les souvenirs touristiques, l’or, le nécessaire pour les mariages, et mon coin préféré, celui consacré aux makrouds d’où s’élèvent de délicieuses effluves de miel !

Kairouan et les makrouds !

La ville de Kairouan est spécialisée dans la fabrication de Makrouds. Cette pâtisserie à base de semoule, miel et pâte de datte est un vrai bonheur pour les papilles (un peu moins pour les hanches…). Il existe différentes recettes : Huile d’olive, épices, graines de sésame… Au niveau du prix cela varie entre 2DT et 5DT le kilo (soit entre 1€ et 2.50€ le kilo, une misère quoi !). En plus, elle se conserve vraiment très longtemps (c’est pourquoi je suis rentrée en France cette année encore avec près de 8kg de la chose dans mes valises : True story !).

Kairouan, ses rabatteurs et les tapis !

Une autre spécialité de la ville, ce sont les tapis ! Et si leur qualité est vraiment excellente (donc si vous cherchez un beau tapis ça peut être un bon plan), les rabatteurs peuvent être très pénibles… Certains vont carrément chercher les touristes dans la ville à mobylette. On essaiera de vous convaincre d’entrer dans les boutiques en vous proposant de faire une photo d’une terrasse offrant un superbe panorama (c’est souvent vrai ceci dit). Ensuite on vous déballera le grand jeu pour vous vendre à l’usure un tapis dont vous n’avez sans doute pas besoin. Mais en restant ferme tout en gardant le sourire, cela se passe bien. Et à titre personnel, j’ai trouvé les rabatteurs bien moins oppressants qu’en 2010… Comme quoi, ils ont finis par comprendre que la vente forcée n’était pas bonne pour les affaires. Kairouan est une ville que j’aime vraiment beaucoup. La ville moderne n’a aucun charme particulier, mais sa médina en revanche est absolument magnifique et bien entretenue. J’ai été surprise de voir que les touristes avaient complétement délaissé cette destination. Et si le manque de touristes est palpable dans toute la Tunisie, c’est à Kairouan que cela m’a vraiment frappée. Je n’ai croisé quasiment aucun européen alors qu’il s’agit d’un haut lieu du tourisme en Tunisie. Connaissez-vous Kairouan ? Y êtes-vous déjà allé ? (Visited 339 times, 1 visits today)

pub-haut

Maman au foyer trentenaire d’une petite Lily J née en Août 2012. Ici, on adore voyager en famille ! Sinon, je parle aussi de nos sorties, de mes lectures et les lectures de Lily J, de mon côté sérievore, de mode enfantine. Je réalise quelques petits DIY et crochète un petit peu.