Insomnie

Insomnie

pub-haut

Je dors peu et ce depuis que je suis enfant. Je me souviens que je restais éveillée dans mon lit pendant des heures avant de trouver le sommeil, je me souviens que j’ai été tellement fatiguée que je m’endormais parfois à l’école, en primaire. Une angoisse, une nervosité, un problème, une hâte, une excitation, en somme, la moindre petite humeur pouvait me tenir éveillée toute la nuit ! En grandissant, cela ne s’est pas arrangé, au contraire… Mais cela ne m’a jamais vraiment gênée, cela n’avait pas trop d’impact sur ma vie, si ce n’est une bonne tête dans le pâté pendant l’heure qui suivait mon réveil. En revanche, cela est vraiment devenu handicapant après la naissance de Lily J.

J’ai du mal à m’endormir et un bébé qui me réveille la nuit ! Pas trop les premiers mois (ma fille a fait ses nuits assez tôt), beaucoup plus en période de dents, de terreurs nocturnes (jusqu’à 12 réveils dans la nuit sur des périodes pouvant dépasser un mois ! ), ou de hurlements dans son sommeil (non mais je ne pensais pas qu’il était possible de crier comme ça en dormant !). Mon sommeil a changé, il est devenu lourd, je n’entends plus rien si ce n’est ma fille, le reste, il peut arriver n’importe quoi, si je dors, rien ne me réveillera ! Mais l’endormissement est aussi devenu de plus en plus difficile. En moyenne, je dors environ 5 heures par nuit depuis 3 ans ( Ouais ma gueule, dormir c’est pour les faibles ! )

Lily J dort bien mieux à présent, et elle ne hurle quasiment plus dans son sommeil depuis 3/4 mois. Après ces mois d’hiver où mon corps a été affaibli à cause d’une immunité très diminuée, je pensais que cette accalmie m’aiderait à me reposer et à reprendre des forces, mais ça n’a pas été le cas. Je mettais encore plus de temps à m’endormir, il m’arrivait de plus en plus souvent de voir 3:30 s’afficher sur mon téléphone alors que je n’avais pas encore réussi à fermer l’œil, le lendemain, l’homme me réveillait à 7:30 (puisque je n’entendais même plus mon réveil). Je me trainais comme un zombie épuisé et de mauvaise humeur toute la journée, pour finalement me mettre à péter le feu aux alentours de 23:00 jusqu’au dernier tiers de la nuit. La situation était devenue vraiment critique.

J’ai bien une ou deux petites méthodes, prendre un bain avant d’aller dormir m’aide à m’endormir plus rapidement, mais j’avoue avoir des scrupules à faire couler l’eau alors que Lily J et l’homme dorment… Et puis, si cela réduit le temps d’endormissement, ça ne me donne pas sommeil pour autant !

Et puis je suis tombée sur un Nième reportage sur les écrans bleus et leurs méfaits, je savais déjà qu’ils favorisaient l’insomnie et perturbaient le sommeil, et pourtant cela ne m’empêchait pas de passer mes soirées à écrire pour mon blog, regarder des conneries sur Youtube ou à jouer à SimsCity… Je ne saurais dire pourquoi ce reportage-ci a été le déclencheur mais j’ai pris des mesures drastiques : Plus d’ordinateur, plus de portable pendant 3 jours et limité ensuite, et pas plus de 2 heures de télé par jour. Juste une semaine, pour voir, j’aviserai en fonction ensuite.

Au bout de seulement 2 jours, je parvenais à me coucher rapidement aux alentours de minuit et à m’endormir dans la foulée, je ne saurais dire depuis combien de mois ce n’était pas arrivé…

Mes mesures anti insomnie !

Comme cette diét’ m’a fait le plus grand bien, j’ai pris quelques mesures il y a bientôt un mois :

  • Plus d’ordinateur passé 21 heures (sauf rare exception, mais je m’y tiens bien globalement)
  • Pas de soirée télé qui s’éternise passé 23 heures, ainsi j’ai le temps de bouquiner un peu
  • J’ai paramétré un correcteur de luminosité sur mon téléphone portable qui se met en route de 22:00 à 6:00 et diffuse une lumière jaune (mais de toute façon, j’évite d’y toucher)

Et je dors beaucoup, beaucoup mieux ! Presque 7 heures par nuit ! Il n’est pas rare que je m’endorme avant minuit (le truc qui n’arrive que lorsque je suis malade), je ne tourne plus pendant des heures, je me sens bien plus reposée, mon corps est beaucoup moins douloureux (ces derniers temps j’avais l’impression d’avoir couru un marathon tous les jours !). Je reprends la forme et deviens plus dynamique et efficace (ceci dit, ce n’est pas parfait, mais soyez indulgents, je reviens de loin !), je suis également bien plus patiente avec Lily J. Mon sommeil est toujours très lourd, je pense que je n’ai pas encore tout repris, mais indéniablement, je vais bien mieux !

Et d’autres bienfaits que je n’attendais pas ont découlé de ces mesures anti insomnie :

  • J’ai perdu 3 kilos en un mois, en ne changeant aucune de mes mauvaises habitudes alimentaires ! Je savais que le sommeil favorisait la perte de poids, mais je ne m’attendais pas à ça… 3 kilos, c’est énorme ! Ces derniers mois, ma courbe de poids avait monté en flèche, ça fait du bien de la voir redescendre, pourvu que ça dure !
  • Ça va mieux dans mon couple : Déjà parce qu’on prend plus le temps de papoter le soir, puisque je ne suis pas collée à un écran, et parce que je suis plus énergique, il ne supportait plus de me voir vivre de façon léthargique.

J’ai une nature à avoir un sommeil difficile, mais je réalise que mes sales habitudes de geekette favorisaient vraiment mon aptitude à l’insomnie. J’espère que ces mesures deviendront ma norme et me permettront de ne plus connaître de phases de fatigue pareille.

Et vous, avez-vous déjà souffert d’insomnie de façon chronique ? Quels sont vos remèdes à vous ?

pub-haut

(Visited 35 times, 1 visits today)