Et si elle n’aimait pas le lait ?

Et si elle n’aimait pas le lait ?

Il y a quelques jours, je regardais les Maternelles, l’émission était consacrée à l’arrêt de l’allaitement. Au cours de celle-ci, un reportage, une maman essayant désespérément de donner le biberon à sa fille de 5 mois, qui le refusait catégoriquement. Cette maman, c’était moi il y a un peu plus d’un an, je ne voulais pas sevrer Lily J, mais introduire un biberon m’aurait offert un peu d’indépendance : La possibilité de m’absenter plus de 3 heures ! J’avais essayé d’abord avec mon propre lait, mais j’avais sans cesse peur de ne pas faire correctement (vous auriez vu la couleur du lait une fois décongelé… ça ne donnait pas vraiment envie ! ). Donc j’ai acheté du lait en poudre, la sentence fut la même ! J’ai acheté des dizaines de biberons de marques différentes, testé maintes et maintes combinaisons, mais ma fille refusait tout ce que je lui proposais ! Les mois filant, la diversification aidant, les tétées se sont espacées et j’ai renoncé à donner le biberon à ma fille, j’étais certaine que son refus était lié à l’allaitement. Aux alentours de 7 mois, avant la tétée du soir, nous avons introduit un biberon de soupe à base de lait infantile. Ma fille n’a jamais fini une brique entière mais elle arrivait, en fonction des jours à boire entre 60ml et 120ml : Une petite victoire ! On a arrêté la soupe à ses 10 mois pour passer à un vrai repas. La question du biberon ne s’est plus posée jusqu’à l’arrêt de l’allaitement à ses 15 mois. On a essayé le lait de croissance, le lait entier, on a changé de biberon, attendu, reproposé le lendemain, réessayé avec la gourde et même au bol. Lily J ne voulait pas boire de lait… Alors oui, elle est difficile en biberons, seuls Mam et Luc et Léa trouvent grâce à ses yeux pour l’eau ou le jus de fruits ! Mais il faut se rendre à l’évidence, elle n’aime pas le lait ! Alors j’ai acheté du cacao pour tous petits, des farines pour petit déjeuner, mais ils n’ont pas eu plus de succès…

pub-haut

Une partie de notre collection de biberons et gourdes, l’autre est au garage !

Et si elle n’aimait pas le lait ? Il a fallu près d’un an pour que je me pose cette question ! Et la réponse est évidente, elle n’aime pas le lait ! C’est rare mais cela arrive… Si je m’étais posé la question plus tôt Il est d’une
telle évidence qu’un enfant boive du lait jusqu’à ses 3 ans que j’ai passé quelques jours de flottement ne sachant pas comment compenser les manques en vitamines D et calcium liés à cette absence. J’ai misé sur les laitages. Ma fille mange donc un grand laitage au repas de midi, un grand également au goûter et un petit au diner : Fromage blanc, yaourts et fromage sont devenus mes meilleurs alliés ! Et j’essaie de planquer du lait un peu de partout : Purée de pomme de terre et lait, purée de carotte et lait, viande sauce au lait, pâtes sauce tomate et lait… Je suis nulle en cuisine mais je pourrais écrire un livre sur la cuisine au lait !!! Depuis quelques semaines, ma fille mange des céréales au petit déjeuner, depuis elle boit un peu le lait qui va avec mais elle ne le finit jamais. Plus de 4 mois qu’elle n’est plus allaitée, elle grandit toujours aussi bien, le régime mis en place semble lui convenir, je pense que cela ne compense pas tout à fait les 500ml de lait recommandés à son âge mais elle se porte à merveille et c’est bien l’essentiel. (Visited 25 times, 1 visits today) AllaitementEnfancematernité

pub-haut

Maman au foyer trentenaire d’une petite Lily J née en Août 2012. Ici, on adore voyager en famille ! Sinon, je parle aussi de nos sorties, de mes lectures et les lectures de Lily J, de mon côté sérievore, de mode enfantine. Je réalise quelques petits DIY et crochète un petit peu.