Enquête impossible : Que signifie le mot « Pute » ?

Enquête impossible : Que signifie le mot « Pute » ?

Pour la majorité des francophones, le mot « Pute » désigne de façon vulgaire une femme offrant ses charmes contre de l’argent. Un autre usage de ce mot, tout aussi vulgaire, est qu’il sert à qualifier une femme que l’on juge de petite vertu. Ce n’est donc pas un mot que l’on aime entendre dans la bouche de nos enfants ! Oui, je n’aime pas l’entendre dans sa jolie bouche et pourtant, je n’ai pas eu d’autre choix que de m’y habituer… Parce que pour elle, le mot « Pute » n’a pas tout à fait la même signification que pour nous… Pute : Aliment d’origine italienne à base de farine, faisant le bonheur des enfants pour leur non goût et des étudiants pour leur coût ! Pute : Jolie sphère transparente que l’on obtient lorsque l’on souffle sur de l’eau savonneuse à travers un petit anneau reposant dans un flacon Hello Kitty ! Pute : Véhicule allongé, respectant un itinéraire toujours identique, dans lequel s’entassent aux heures de pointe, plein de

pub-haut

personnes puant des dessous de bras au cours de ses nombreux arrêts.

Inutile de vous préciser que je ne brille pas vraiment en société quand ma fille sort ce mot en public. D’ailleurs, je ne sais pas quelle situation est la plus génante : Quand elle dit « Veut des putes ! » quand elle a faim ou lorsqu’elle pointe le doigt en hurlant « Pute !!! » en direction de l’arrêt de bus devant lequel s’entassent 5 nanas ! Alors pourquoi ma fille utilise ce mot à tord et à travers ? Certains diront que c’est parce qu’elle l’entend, mais je sais que c’est impossible puisque je n’utilise que le mot bitch ! D’autres diront que c’est une question de maturité, que l’acquisition du langage est un processus long et complexe, mouais pourquoi pas… Je me suis également demandé si cela ne fait pas partie du complot mondial des enfants pour nous faire passer nous leurs parents soit pour des buses et/ou des parents indignes. Et franchement j’étais presque persuadée que c’était la raison de l’utilisation abusive de ce mot… … Jusqu’à ce que je me souvienne que ma belle-mère avec son accent à coucher dehors va acheter ses meubles dans le grand magasin « Pute »… Voilà c’est donc de la faute à ma belle-mère, c’est toujours de la faute des belles-mères ! Cette enquête impossible touche à sa fin, ce document est signé MomesEtMerveilles.com De La Blogosphère pour Amélie Epicétout Production.

Retrouvons-nous sur :

Facebook . Twitter . Instagram . Hellocoton . Google + (Visited 82 times, 1 visits today)

pub-haut

Maman au foyer trentenaire d’une petite Lily J née en Août 2012. Ici, on adore voyager en famille ! Sinon, je parle aussi de nos sorties, de mes lectures et les lectures de Lily J, de mon côté sérievore, de mode enfantine. Je réalise quelques petits DIY et crochète un petit peu.