Enquête impossible – Le biscuit pré-mâché

Enquête impossible – Le biscuit pré-mâché

Les bébés, ils sont adorables, comment ne pas être gaga devant leurs jolies bouilles d’amour ? Dès leur venue au monde, ils plongent leurs parents dans un monde de Bisounours où tout n’est plus que douceur, couleurs pastelles et bons sentiments. Mais toute cette mignonitude cache une toute autre face de la petite enfance, celle que l’on ne montre pas dans les magazines parentaux. Aujourd’hui, enquête impossible vous propose un reportage sans concession, une plongée en immersion dans l’une des situations à laquelle chaque parent est un jour confronté : Le biscuit pré-maché ! La première fois que j’ai pu constater ce phénomène, c’était il y a une vingtaine d’année, ma cousine Sophio (Wesh sophio Big Up si tu me lis !!! Hum pardon, je me reprends, revenons à notre sujet : Bébé, biscuit, bave) était encore un adorable bébé qui passait ses journées à avaler des boudoirs (je vous jure, elle devait manger au moins un paquet par jour). Enfin elle en avalait à peu près la moitié et une fois la seconde moitié parfaitement imbibé de bave, la tendait à la première personne qui apparaissait dans son champ de vision en disant « Tin ! ». Et comme une demi-heure plus tard, elle réclamait un nouveau biscuit, je ne vous raconte pas le nombre de biscuits pré-mâchés que j’ai du m’enfiler (oui je suis trop brave…), un vrai régal (en vrai je suis traumatisée)… Ce drôle de manège, à peu près tous les enfants que je connais l’ont reproduit : Enfants d’amis, nièces… Alors je savais que cela me pendait au nez avec Lily J ! Comme je le présentais, elle me tend à présent elle aussi des bouts de biscuits pré-mâchés. Alors d’accord, je n’apprends rien aux parents, mais j’ai décidé d’aller un peu plus loin et de mener l’enquête afin de comprendre pourquoi nos enfants faisaient cela. Leur bave apporte une valeur ajoutée au produit  C’est un peu leur première recette de cuisine, une sorte de spécialité qu’ils ne peuvent pas s’empêcher de faire déguster à ceux qu’ils aiment Nos enfants sont économes Ils ont bien compris que le gaspillage c’est mal, et qu’il ne faut pas jeter. En plus, comme nous sommes toujours au régime nous les grands, ils font une double bonne action : Pas de gaspillage et une petite douceur pour maman ! Nos enfants sont prévoyants  Ils savent déjà que lorsque l’on sera vieux, ils devront nous assumer financièrement alors autant nous nourrir avec des aliments pré-mâchés afin de préserver nos dents. Mais nos chères têtes blondes ne se contentent pas de nous faire don de leur biscuit pré-mâché, il peut également servir de feutre pour dessiner sur la chaise haute, ce qui apporte un côté ludique au petit déjeuner.  Dernier usage du biscuit pré-mâché, et pas des moindres, dégueulasser tout ce qui est à portée de doigts : Habits de maman, les murs, le canapé… Le plus sournois, c’est qu’on ne s’en rend pas forcément compte, c’est comme ça que j’ai réalisé ce matin à 10h23 au bureau que j’avais un bout de gâteau collé à mes sourcils… Cette enquête impossible est déjà terminée, ce reportage est signé MomesEtMerveilles.com De la Blogosphère, pour Amélie Epicétout Production. (Visited 43 times, 1 visits today) AlimentationEnfanceEnquête impossible

Maman au foyer trentenaire d’une petite Lily J née en Août 2012. Ici, on adore voyager en famille ! Sinon, je parle aussi de nos sorties, de mes lectures et les lectures de Lily J, de mon côté sérievore, de mode enfantine. Je réalise quelques petits DIY et crochète un petit peu.