Bébé, les écrans…Et moi.

Bébé, les écrans…Et moi.

pub-haut

« Pas d’écran avant 3 ans ! »

(Oups)

Je dois l’avouer…

Ma fille, mon grand bébé de 21 mois, regarde des dessins animés.

Elle danse devant les clips musicaux qui passent à la télé.

Elle a même reçu une tablette « éducative » à Noël.

Et…

Je m’interroge.

Est-ce normal ?

Est-ce que je fais bien ?

Devrais-je tout couper ?

Je suis une enfant de la télé.

J’ai grandi avec une télé, allumée la plupart du temps, pendant les repas, alors que je faisais mes devoirs.

Depuis, j’ai toujours une télévision, deux même, un smartphone, un ordinateur portable et un ordinateur de bureau.

Je suis très souvent connectée. Parfois happée par une conversation sur les réseaux sociaux.

J’y passe parfois un temps fou, je le sais.

Et puis, d’un coup, je déconnecte pour plusieurs jours, trop pleine d’infos en tout genre.

Mais, paradoxalement, je ne souhaitais pas que ma fille regarde un dessin animé avant d’être bien plus grande.

Ni qu’elle touche à un ordinateur ou à une tablette alors qu’elle est encore une toute petite fille.

Je l’imaginais se poser avec un livre plutôt qu’être fascinée par l’Ane Trotro et son générique entêtant.

Et pourtant..!

Voilà que depuis plusieurs semaines, la Môme manifeste un (fort) engouement pour les dessins animés.

Déjà, vers ses 1 an, elle était fascinée par mon smartphone, greffé à ma main.

Et maintenant, elle sait utiliser (maladroitement) un écran tactile et une souris.

Je ne me souviens pas bien du moment où cela a commencé.

Quand je lui ai mis son 1 er dessin animé.

Ni pourquoi.

Mais toujours est-il, qu’aujourd’hui, ma fille regarde des dessins animés tous les jours.

Oui…

Léo le camion, le train Tchou Tchou, Petit Ours Brun sont entrés dans notre vie.

Souvent, elle le réclame d’elle-même. Parfois, moi ou son père, le lui mettons spontanément.

C’est pratique déjà.

(#Mère en carton)

Le repas à préparer, prendre un café CHAUD ☕, un coup de fil à passer (le tout tranquillement…).

C’est ludique aussi.

(Bon, là tout le monde ne sera pas d’accord avec moi)

Les dessins animés, soigneusement choisis, sont pour moi, sources d’apprentissage et de découvertes.

Ma fille adore les dessins animés avec des trains ou des voitures.

La semaine dernière, il y a avait des travaux sur un parking. Un tracteur s’y trouvait. On est allés lui montrer le tracteur, et la Môme a pointé du doigt une partie en s’écriant : « godet, godet ! ». Voilà, ma fille sait ce qu’est un godet 😂 (Merci Léo le Camion).

Evidemment, les écrans ne doivent pas substituer les parents, mais où est la limite ?

Pourquoi les écrans sont décriés ?

Plusieurs études montrent que l’usage de la télévision, de l’ordinateur, de la tablette chez les enfants, peut entraîner des troubles du développement du langage et des problèmes en matière d’attention.

Notamment avant 3 ans.

Le cerveau est en pleine construction et les écrans détournent l’enfant d’autres activités liées à la motricité, à la découverte sensorielle, à l’autre. Il devient passif.

Les écrans captivent et surexcitent l’enfant, qui emmagasine des infos, les intériorisent.

Bref, écran = danger !

Comment ne pas culpabiliser et s’interroger en tant que parent ?

Eh bien moi, je culpabilise.

Oui…

J’ai sans doute, profité de ces moments devant les écrans, pour me poser.

Etre tranquille. Souffler. Une heure de dessin animé.

Une heure de…Tranquillité dans ma journée de maman au foyer.

(#Mère Parfaite tu vois)

Mais !

(Oui)

J’ai aussi conscience que les écrans peuvent être dangereux pour les enfants, notamment un tout-petit.

Aussi, il m’a semblé important de :

📺 Encadrer l’usage des écrans à la maison

📺 Choisir le contenu

📺 Poser des limites (de temps surtout).

Aussi, il n’y a pas de télé, de tablette ou d’ordinateur dans la chambre de ma fille.

Moi qui ai l’habitude d’avoir la télévision en fond sonore, notamment les infos, je coupe le plus possible ou alors je mets sur une chaîne musicale (du style Mélody TV car j’aime les « vieilles » chansons)

(ça permet d’apprendre quelques chorés de Cloclo à ma fille)

(et j’ai toujours mon fond sonore, ha ha)

Je lutte contre moi-même, hu hu…

Je « l’accompagne » lorsqu’elle regarde un dessin animé. Je lui pose des questions, reformule des phrases dites par les personnages ou explique certaines situations (« le camion fait-ci, la petite fille fait ça », etc).

J’essaye de limiter le temps.

(J’essaye !)

Parce qu’une fois devant l’écran, sage comme une image, j’ai du mal à dire stop. C’est mon gros point faible de maman chamallow… (ou qui manque d’autorité, ha ha). Pour l’instant, ma fille regarde des dessins animés courts (3 à 5 minutes). Donc, je limite à 3 dessins animés par jour, ensuite, on coupe tout 🙂

Je choisis le programme.

Uniquement des dessins animés pour les tout-petits, sur l’ordinateur. Des dessins animés doux, qui apprennent quelque chose (couleurs, formes, comptines). A ce titre, j’aime beaucoup Bob le Train, les Barbapapa ou encore Didou. Et la chaîne YouTube BébéTélé. Ma fille aussi, ça tombe bien 😄.

Sur le téléphone ou la tablette, c’est pareil, les applications sont choisies avant et testées par moi-même (quel dévouement 😄 ). Mais pour l’instant, la Môme n’est pas vraiment demandeuse, elle y joue 3 minutes et passe à autre chose.

Bref, je tente de composer au mieux avec la présence des écrans chez moi…

Avec ma fille qui grandit.

Et avec ma propre addiction !

Je ne sais pas si c’est réussi, je ne sais pas si je fais bien…

Dis-moi, c’est comment chez toi, les enfants et les écrans ?

pub-haut

*