2 ans plus tard

2 ans plus tard

 

Je me souviens de ce réveil là, je savais, il se passait quelque chose, je savais que j’avais vécu ma dernière nuit avant le grand tournant de ma vie. Cela n’a pas été une bonne nuit, j’ai été réveillée 3 fois dans la nuit par des contractions très douloureuses. Finalement la journée a filé mollement, ponctuée par des contractions toutes les 10 minutes jusqu’au soir. Enfin une accélération, les contractions deviennent plus gênantes et rapprochées.

pub-haut

J’ai suivi la procédure, 2 heures de contractions toutes les 5 minutes et je me suis rendue à la maternité. J’ai été admise le 08 Août 2012 à 23h45. Elle serait là dans 24 heures maximum, la poche des eaux étant fissurée, une césarienne serait effectuée si je n’avais pas accouché d’ici là. 24 heures, c’est long, j’avais des contractions depuis déjà près de 24 heures, je ne pouvais pas avoir fait seulement la moitié ! Et bien si, ce n’est que le 09 Août 2012 à 20h05 après une nuit et une journée sans sommeil et maintes péripéties que la princesse a vu le jour.

Il y a deux ans, je caressais encore mon ventre en me disant qu’elle serait bientôt là. C’était la seule certitude que j’avais, j’allais devenir mère, pour le reste c’était la grande inconnue. Je n’avais rien imaginé, ni comment elle serait, ni notre vie à ses côtés, je savais que notre vie serait bouleversée mais je n’avais aucune idée du tourbillon dans lequel cette naissance nous plongerait.

Lily J a toujours été en bonne santé, en dehors des poussées dentaires, elle a toujours été un bébé facile. Aujourd’hui malgré un caractère bien trempé, elle reste plutôt une enfant facile. Mais aussi facile soit l’enfant, son arrivée reste une tornade qui emporte tout sur son passage : S’adapter au quotidien, trouver le juste milieu entre la vie de mère, d’amoureuse, d’amie, de travailleuse, sans léser personne (et surtout l’enfant), bâtir des rituels, en trouver de nouveaux, dormir beaucoup moins…

Plus le temps file, plus je me sens happée par le tourbillon. Parce que plus ma fille grandit, plus elle devient complexe et il me faut parfois quelques jours pour comprendre certains changements, au début c’était facile : Faim, couche sale ou besoin de contact, mais à presque 2 ans c’est plus aussi simple. Être maman, ce n’est pas facile tous les jours et je suis parfois perdue.

Perdue, un peu, mais heureuse plus que tout : Jamais je n’aurais pensé qu’il était possible d’aimer autant. Jamais je n’aurais pu imaginer qu’elle emplirait nos vies de joie à ce point. Jamais je n’aurais cru que le temps filerait si vite à ses côtés.

Mon bébé est de plus en plus loin, laissant peu à peu la place à cette petite fille qui affirme chaque jour un peu plus ce qu’elle est : Charmeuse, têtue, appliquée, casse-cou, geek, câline, capricieuse, drôle, bavarde, coquette… Une vraie princesse en somme ! Et puis, elle est si belle, j’aime chaque contour de ses traits, ses grands yeux noirs, sa peau parfaite et même ses cheveux qui ne sont pas dans les critères de beauté standard (mais ça lui donne un charme en plus !!!). J’aime sa voix qui peut monter très haut dans les aiguës, sa façon de parler, de chanter, de danser, de se mouvoir, de sourire, de rire… Je vais peut-être arrêter la liste ici parce que sinon ça va pouvoir durer des heures !

Demain, mon tout petit bébé fêtera ses 2 ans. 2 années qui sont passées à toute allure. 2 années emportée dans un tourbillon. 2 années prise dans cette tempête d’amour, cette avalanche de bonheur. 2 années que je suis maman.

 

PS1 : Photos prises hier, elle porte un top en 3 ans, pas déjà ?!!!

pub-haut

PS2 : Vous avez vu son premier chignon, gniiii !!! J ‘y suis arrivée avant ses 2 ans !!!