Notre première rentrée

rentrée en maternelle 3 ansLa première rentrée, notre première rentrée à toutes les deux. Après 3 années passées l’une auprès de l’autre, dans notre cocon, est venu le temps de s’émanciper. De découvrir autre chose, de rencontrer de nouvelles personnes, de faire des nouveaux apprentissages. Une nouvelle vie en somme. Pour la Môme, mais aussi pour moi.

7h et quelques, mon réveil sonne.

Ca y est, c’est le grand jour. Celui que j’ai anticipé depuis des mois, entre joie, nostalgie et appréhension. Ma 3 ans en parlait de plus en plus, de la cour de récré et des « copines ». Elle n’est pas allée en collectivité, j’ai été « sa maman au foyer  » depuis sa naissance, c’est une nouvelle donne pour nous deux. La fin de quelque chose, mais surtout le début d’une autre. J’ai hâte. Et un peu peur.

8h, réveil en fanfare de la Môme.

Elle a encore les yeux tout endormis mais elle sourit quand je lui annonce que l’on va se préparer pour la rentrée à l’école. Tout s’enchaîne finalement très bien. Le petit-déjeuner (d’habitude pas une grande mangeuse la matin, elle finit son bol de céréales), toilette, tenue du jour, son sac à dos sur les épaules.

La tétine et le doudou au fond du sac. Mon cœur un peu aussi.

8h45, le départ pour l’école.

L’école est à 3 minutes en voiture. L’Homme a pu libérer un bout de sa matinée pour cette première rentrée, il est en mode cool et curieux de voir comment cela va se passer. Moi, je retiens mes larmes lorsque la voiture s’arrête devant l’école. Surtout ne pas craquer #Huhu

sac maternelle lilliputiens modele louise rose

9h, les enfants découvrent leur classe.

Et la Môme fait un sprint vers le petit train de la cour, tandis que les autres enfants entrent dans les salles. Après quelques minutes de difficiles négociations, nous sommes à l’intérieur; on découvre les petits porte-manteaux avec le prénom, les professeurs et ATSEM, le tout mêlé aux pleurs d’enfants et aux paroles rassurantes des parents.

La Môme gribouille deux dessins, enfile une perle, fait un puzzle. Elle demande à jouer aux voitures avec deux petits garçons. Elle a l’air de s’y sentir bien dans cette classe.

On apprend qu’il faut un sac de couchage pour la sieste, oups. J’ai étiquetté à l’arrache ses affaires la veille, c’est déjà ça de pris.

Rassurés, nous nous éclipsons après un dernier au revoir. La Môme demande si l’on viendra la chercher ce soir. Oui oui 🙂

9H30, je rentre chez moi, seule.

Ses petites bottes de pluie sont dans l’entrée. Celles qui ont parcouru des kilomètres dans le jardin, sur le sable, en forêt. Tous ces moments privilégiés en famille, peu importe le moment de la journée, sans contraintes de temps ni d’emploi du temps. La maison semble si vide. Pas de Pat Patrouille à la télévision, je mets les informations.

Je me demande ce qu’elle est en train de faire. Pense-t-elle à nous, s’amuse-t-elle ? Est-ce qu’elle s’est fait quelques copines ? Elle nous en parle tellement de ces copines, elle a soif d’aller vers les autres.

10h. Je me fais couler un café. Chaud.

Je le réchauffe quelques minutes plus tard. Et encore une fois. Je n’ai plus l’habitude de boîte un café d’un seul trait.

11h. Je repense à ma mère.

Qui m’avait proposé d’aller chercher ensemble la Môme à l’école ce soir, pour sa première journée. J’avais décliné. J’envoie un SMS pour lui demander si elle veut venir à la sortie de l’école ce soir avec moi. Elle accepte (évidemment).

Le repas du midi est assez silencieux.

Un repas à deux, la Môme est à la cantine. On se demande si elle boudera son repas comme à la maison ou si elle réclamera des pâtes alphabet :). Elle n’est pas là avec nous, mais finalement un peu quand même.

14h et des brouettes…

Le stress retombe et je n’ai qu’une envie : faire une sieste ! Je tourne un peu en rond, je me tâte à préparer le goûter pour le retour de l’école. La fille désoeuvrée quoi 😅

16h30, la fin de sa journée…Début d’une autre !

Je suis devant la salle de classe, à nouveau avec le cœur qui s’emballe. Les autres parents paraissent détendus, moi je réprime mes larmes.

Les enfants sont sortis un à un par l’institutrice, j’aperçois ma fille derrière. Elle a l’air fatiguée et perdue. Elle me voit, dépasse tout le monde et me saute dans les bras. Je reçois le plus gros et le plus long câlin de toute ma vie de maman ❤.

Débriefing rapide avec sa maitresse, tout s’est bien passé : cantine, sieste, etc, ma petite rebelle a suivi le rythme !

rentree maternelle premiere fois

Ce soir, j’ai le cœur plus léger. Même si nous n’avons pas réussi à savoir exactement ce qu’elle a fait de sa journée #TeamMuetAprèsL’école, elle semble avoir adoré cette journée. Et puis, comme ça recommence demain et pour un paquet d’années encore, alors tant mieux !

Tous ces petits bouts ensommeillés qui découvraient l’école, les autres parents un peu perdus, les instits et ATSEM qui s’affairaient. Les marelles au sol, les petits bureaux d’écoliers. Les cartables trop grands, les jolies tenues de rentrée. Un goût de mon enfance, déroutant, mais chouette.

Sa première rentrée d’écolière et ma première rentrée en tant que maman.

premiere rentree ecole maternelle 3 ans

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

* Affiche « Premier jour » à télécharger sur le blog Le pays des merveilles.

* Sac à dos Louise Lilliputiens offert

10 comments

  1. Patricia says:

    Pas évident non plus en tant que maman, mais tu as bien géré ! Ca me rappelle les rentrées de mes enfants (grands maintenant).

  2. Coralie says:

    Coucou !
    Sympa cette première journée, j’ai vécu plus ou moins la même pour ma fille en ps…
    Joli sac au passage ! Bon courage pour la suite.

  3. Auré says:

    Moi aussi 1ere rentrée et duuuur, j’ai pleuré comme une madeleine en rentrant chez moi :O Mon petit a pas encore 3 ans, il est encore tout bébé…

Un petit mot ? ✐